olivier-dejan.jpg

Olivier

Dejean

Basse

 

 

Olivier Déjean commence ses études de chant au conservatoire de Montpellier dans la classe où il est invité à chanter Enée dans Didon et Enée de Purcell ; il est l’un des trois étudiants dans Der Jasager de Kurt Weill à l’Opéra de Montpellier en partenariat avec

Opéra-Junior. Il entre ensuite au C.N.S.M de Lyon et se produit dans divers rôles, dont John Sorel dans The Consul de Menotti.

 

Il intègre ensuite l’Opéra-Studio de l’Opéra national du Rhin où, pendant deux ans, il participe, entre autres, aux Noces de Figaro pour le jeune public ; Il Matrimonio Segreto de Cimarosa (Robinson) ; Richard III de Battistelli (Brackenbury/Ratcliffe).

 

En juin 2011, il gagne le prix Homme au 11ème forum lyrique international d'Arles. En juillet et novembre, il chante le rôle de Polyphémus dans Acis and Galatée de Haendel.

 

En décembre et janvier 2012, il se produit à l'opéra Grand Avignon dans le rôle d'Antonio des Noces de Figaro, production reprise à l'Opéra de Massy en mars/avril 2012.

 

De janvier à juin 2013, Olivier Déjean a fait partie de la 1ère académie de l'Opéra Comique. Il a chanté dans les spectacles de Cendrillon de Pauline Viardot,Marouf d'Henri Rabaud, ainsi que dans tous les récitals « Rumeurs » de la saison. En juin de cette même

année, il interprète l'Orateur/l'Homme d'arme dans Die Zauberflöte.

 

À la fin du mois d'octobre, il remporte, avec la pianiste Marie Duquesnois, le prix « mélodie contemporaine » du concours international de mélodie française de Toulouse ; puis il est Lucifer dans La Resurrezione de Haendel avec l'ensemble baroque La Risonanza.

 

En juillet 2014, il interprète Angelotti/Sciarrone dans Tosca au festival Les nuits musicales de Bazoches. En novembre, Olivier Déjean crée, avec la pianiste Marie Duquesnois, le duo Mazurka et ils remportent un prix aux concours de mélodie française

de Gordes. 

 

De décembre 2014 à février 2015, il est Crespel/Luther dans Les contes d'Hoffmann dans les opéras de Piacenza, Modena, puis Reggio Emilia. En mai 2015, il chante le rôle de Bardolfo dans le Falstaff de Salieri au théâtre d'Herblay. En octobre, il obtient le 1er prix Homme du concours international de Vivonne.

 

En 2016, il chante la basse solo dans le Requiem de Mozart, est Sarastro dans Die Zauberflöte. Il est également Hérode dans San Giovanni Battista de Stradella. En janvier 2017, il était Leporello dans Don Giovanni

 

Lors des saisons 2017, 2018 et 2019, Olivier Déjean est Basile dans une production jeune public du Barbier de Séville. Invité pour la première fois par Cyril Diederich à rejoindre les Concerts au coucher de soleil, Olivier Déjean sera Don Giovanni dans l’opéra de Mozart programmé les 23, 24 et 25 août 2021.