fabienne.png

Fabienne

Conrad

Soprano

 

 

Diplômée de Sciences Politiques et Premier Prix de formation musicale et de piano, Fabienne Conrad se tourne ensuite vers le chant lyrique, remporte le concours des jeunes interprètes féminines de Madrid et chante son tout premier rôle au Teatro Real sous la direction de Jesús López Cobos dans le Dialogue des Carmélites de Poulenc.

 

Très appréciée pour son expressivité, elle est rapidement engagée pour des rôles de premier plan, en Espagne et en Belgique. C’est dans le rôle de Violetta dans La Traviata à l’Opéra de Rouen, en 2012, que la jeune soprano est révélée au public français et remarquée par la presse musicale : « Son assurance, sa technique vocale solide, la qualité de la couleur de son timbre si caractéristique, son élégance de diction... ».

 

Elle remporte également un vif succès au cours d’une tournée de concerts avec orchestre, en Russie, où elle est invitée régulièrement pour interpréter, notamment, les grands airs italiens et français du répertoire romantique.

 

L’année 2015 lui offre, outre la reprise des rôles de Violetta dans La Traviata et de Mimi dans La Bohème, les rôles-titres dans Mireille de Gounod, Madame Butterfly de Puccini...

Durant la saison 2017, elle remporte un immense succès dans l’opéra Cinq-Mars de Charles Gounod à l’Opéra de Leipzig.

 

Son sens de la scène et sa musicalité font de Fabienne Conrad une artiste à qui l’on confie des rôles particulièrement exigeants. Elle est l’une des rares interprètes à pouvoir chanter les quatre rôles de soprano des Contes d’Hoffmann : Olympia, Giulietta, Antonia et Stella.

 

Invitée régulièrement par Alain Duault, elle participe à une série de récitals en partenariat avec Radio Classique.

Sous la direction musicale de Cyril Diederich, Fabienne Conrad interprète le rôle de Manon dans l’opéra de Massenet à l’Opéra National de Lituanie à Vilnius. Elle est également invitée, depuis plusieurs années, à participer aux oratorios et concerts que Cyril Diederich présente à Paris en l’église de la Madeleine, dont récemment la 9e symphonie de Beethoven.

 

En 2018 pour la deuxième année elle est revenu chanter dans le cadre des Concerts au coucher de soleil dans un répertoire varié : Pergolèse, Massenet, Mozart, Verdi… et interpréta, entre autres, des extraits du Faust de Gounod dans le rôle de Marguerite.

 

Dans le cadre de la saison 2019 des Concerts au coucher de soleil elle interprète le rôle de Fiordiligi dans Così fan tutte de Mozart. En 2020, elle fut Elettra, Donna Elvira et la deuxième dame dans Idemeneo, Don Giovanni et La Flûte enchantée de Mozart. En 2021, elle interprètera le rôle de Donna Elvira dans l’opéra Don Giovanni de Mozart.